gérer le stress

4 techniques pour gérer le stress et favoriser sa concentration

Brisez le cycle du stress et de la distraction en utilisant votre intelligence émotionnelle.
Avez-vous parfois la sensation d’être dans ces états émotionnels ?

  • Je me sens complètement dépassé.
  • Ma charge de travail est insensée.
  • Je n’ai jamais assez de temps pour faire les choses quand je suis en réunion.
  • Je traite des problèmes urgents toute la journée.
  • Je suis épuisé mentalement, j’ai trop de pression au bureau. Je n’arrive tout simplement pas à me concentrer.

Être capable de se concentrer nous aide à réussir. Qu’il s’agisse de rester centré sur nous-mêmes et de nous adapter à nos intuitions et nos valeurs ou de nous diriger vers le monde extérieur et de naviguer dans le monde qui nous entoure,

Trop souvent cependant, notre concentration et notre attention sont détournées, et nous donne une sensation de fatigue. Dans mon travail de coaching avec les cadres, c’est le genre de déclarations que j’entends souvent lorsqu’ils évoquent des pertes de concentration:
Les distractions constantes et le manque de temps interrompent certes notre attention, mais le stress joue également un rôle majeur.

Le stress chronique inonde notre système nerveux de cortisol et d’adrénaline qui court-circuite d’importantes fonctions cognitives. Les chercheurs ont étudié les effets négatifs du stress sur la concentration, la mémoire et d’autres fonctions cognitives pendant des décennies. Les résultats sont cohérents: le stress à court terme augmente les niveaux de cortisol (ce que l’on appelle l’hormone du stress) pendant de courtes périodes et peut relancer notre adrénaline et nous motiver à travailler plus efficacement en respectant les échéances imminentes. Toutefois, le stress à long terme peut entraîner une augmentation prolongée du cortisol et peut être toxique pour le cerveau. Les scientifiques soupçonnent également que des niveaux élevés de cortisol sur une longue période sont un facteur clé de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence.

Lorsque nous ne pouvons pas nous concentrer sur notre travail à cause des distractions, cela peut nous amener à nous sentir stressés car nous craignons de ne pas être productifs, ce qui nous oblige alors à tenter de nous concentrer plus, alimentant davantage le cycle du stress. Malheureusement, la plupart d’entre nous ne remarquons pas que notre concentration diminue tant que nous ne sommes pas complètement dépassés. Lorsque l’épuisement mental et émotionnel s’installe, cela diminue encore notre capacité de concentration, et de mémorisation des informations.
Heureusement, nous pouvons faire quelque chose pour briser le cycle du stress en exploitant notre intelligence émotionnelle.
Voici comment :
Commencez par utiliser votre conscience de soi pour vous aider à remarquer plusieurs choses:

Pour quelles raisons vous sentez-vous stressé ou anxieux?

Avant de pouvoir gérer le stress, vous devez savoir ce qui le cause. Aussi simple que cela puisse paraître, il peut être utile de dresser une liste des sources de votre stress. Notez chaque élément de votre vie et de votre travail qui vous cause de l’anxiété. Vous pouvez classer les éléments en 2 catégories, ceux que vous avez la possibilité de modifier et ceux que vous ne pouvez pas modifier.
Pour les facteurs de stress de cette dernière catégorie, vous devrez déterminer comment changer votre attitude à leur égard.

Comment perdez-vous votre capacité à vous concentrer ?

Selon le psychologue clinicien Michael Lipson, vous pouvez apprendre à améliorer votre concentration en comprenant exactement comment votre concentration diminue. En prêtant attention aux tendances qui conduisent à votre manque de concentration, vous pouvez commencer à développer votre capacité à écarter les distractions et à conserver votre point d’attention initial.

Comment vous sentez-vous quand vous ne pouvez pas vous concentrer ?

Pendant un entretien d’embauche, une présentation aux enjeux élevés ou une réunion importante avec un client? Cela vous rend-il inquiet lorsque vous ne vous souvenez plus des informations dont vous avez besoin ?
Vous sentez-vous tendu et étourdi lorsque vous vous creuser la tête en essayant de trouver les mots justes pour rédiger un mail important?
Ces émotions peuvent indiquer que vous êtes plus stressé que vous ne le pensiez et que votre incapacité à vous concentrer cause encore plus de stress.

Une fois que vous avez pris conscience de ce qui vous cause le stress et de la manière dont vous perdez votre concentration, vous pouvez utiliser les stratégies suivantes pour rester concentré.

  • Faites une cure de désintoxication numérique. En 2017, Stress in America survey, l’American Psychological Association (APA) a constaté que les personnes qui consultent leurs e-mails, leurs textes et leurs médias sociaux de manière constante subissent plus de stress que ceux qui ne le font pas. Même s’il peut sembler impossible de faire une pause dans la technologie, l’APA indique que débrancher ou limiter périodiquement votre accès numérique peut être bénéfique pour votre santé mentale.
  • Reposez votre cerveau. La plupart d’entre nous ont vécu des nuits blanches causées par des rumeurs d’événements passés, des peurs et des angoisses pour l’avenir. Mais si vous ajoutez quelques-unes de ces nuits, la privation de sommeil peut s’installer, ce qui rend la concentration plus difficile et la réception et le rappel d’informations plus difficiles. Notre interprétation des événements et notre jugement peuvent également être affectés. Le manque de sommeil peut nuire à nos décisions, car il nuit à notre capacité d’évaluer la situation avec précision, de planifier en conséquence et de se comporter de manière appropriée. S’engager à dormir de 7 à 8 heures chaque nuit recommandée peut sembler impossible lorsque vous êtes stressé et surchargé de travail, mais le gain en vaut la peine.
  • Pratiquez la méditation en pleine conscience. La recherche sur la pleine conscience est claire et convaincante. Avoir une pratique de pleine conscience diminue notre tendance à sauter aux conclusions et à avoir des réactions instinctives que nous pourrions regretter plus tard (et potentiellement causer plus de stress). Richard Davidson, neuroscientifique, a déclaré que «la pleine conscience renforce le réseau d’attention classique dans le système fronto-pariétal du cerveau qui fonctionne ensemble pour attribuer l’attention.” En d’autres termes, la pleine conscience est la clé de la résilience émotionnelle, qui contribue de manière décisive à notre capacité à récupérer rapidement stress. Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas obligé d’être un yogi sérieux pour pratiquer la pleine conscience. Vous pouvez trouver ici des méthodes simples pour les gens ordinaires:
  • Concentrez-vous sur les autres. Lorsque nous nous concentrons sur nos propres inquiétudes et craintes, cela peut détourner notre attention de ceux qui nous tiennent à cœur. Nous concentrer et être centré sur les personnes qui nous entourent produit des effets physiologiques qui nous calment et renforcent notre résilience. Si vous accordez plus d’attention aux sentiments et aux besoins des autres et que vous vous souciez de ceux-ci, vous pouvez non seulement oublier votre stress, mais aussi tirer parti des avantages de savoir que vous faites quelque chose d’important pour une personne qui vous tient à cœur.

Beaucoup de gens ressentent le besoin de travailler plus fort quand ils ont du mal à se concentrer. Mais cette stratégie est susceptible de se retourner contre vous malgré vous. Portez plutôt votre attention sur les causes de votre stress et de votre incapacité à vous concentrer, puis prenez des mesures qui favorisent l’amélioration des fonctions cérébrales spécifiques qui stimulent la concentration et la conscience.

Ingrid Paillard